Zoom sur la Gargouille

Zoom sur la Gargouille

2019-01-31T13:14:19+00:0031 janvier, 2019|A venir, La Gargouille, Non classé, Uncategorized|

L’association des Enseignes vous présente ses commerçants adhérents qui sont ainsi répartis sur 4 pôles principaux :

  • L’Espace Sud
  • Le centre ville au sens large (avec le Prorel, la rue et place Centrale, l’avenue du 149ème RIA, l’avenue du Général de Gaulle)
  • Grand’Boucle
  • La vieille ville dénommée la Gargouille (nom du canal principal qui la traverse).

Aujourd’hui rendons visite à nos commerçants de la Gargouille.

La vieille ville se situe en amont de Briançon dans l’admirable fortification de Vauban (reconnue au patrimoine mondial de l’unesco depuis 2018).

Pour vous y rendre vous pouvez stationner :

  • sur le parking du champ de Mars (275 places avec des plages horaires gratuites toute l’année de 12h30 à 14h et de 19h à 9h + gratuité de la 1ère demi-heure)
  • Place Général Blanchard (gratuité de la 1ère demi-heure + prise du ticket obligatoire -> pare brise).
  • Jean Freund  (gratuité de la 1ère demi-heure + prise du ticket obligatoire -> pare brise).
  • Parking des Artaillauds (gratuit)

La circulation étant interdite dans la citadelle (hormis accès place Blanchard) il est impératif de laisser son véhicule sur l’un de ces parkings (le stationnement dans l’enceinte de la cité est réservé aux porteurs du badge Cité Vauban : habitants).

Une fois libre de vos dégourdir les jambes, prenez une bonne respiration et ouvrez les yeux sur ce lieu hors temps. Sachez que la vieille ville est traversée de haut en bas par deux canaux situés au centre de rues piétonnes. C’est sur ces deux axes que vous découvrirez les principaux commerces (Grand rue traversée par la gargouille et rue Mercerie traversée par la petite gargouille).

Par l’entrée du haut de la cité « porte de Pignerolle » (parce que située vers l’Italie) vous arriverez directement chez « Les Arcades », un lieu où vous pourrez d’hors et déjà vous délecter d’une boisson sur la terrasse afin d’observer la micro vie qui se déroule sur cet axe.

Après avoir aperçu le bureau du patrimoine et les grilles imposantes qui clôturait il y a fort longtemps le lieu, continuez votre déambulation le long de la Gargouille (attention si vous levez les yeux en marchant, ou sinon vous ferez partis des grands « mouillés » par la Gargouille !). Observez les portes, les mûres, les pierres, les passages presque secrets.

Puis longez le « Bistrot d’Antan« , osez entrer dans ce lieu chaleureux  pour y goûter la légendaire « brochette de cochon ibérique » que Christian vous aura concocté.

  

Une fois repris des forces, vous pouvez maintenant remonter sur vos pas pour atteindre le point le plus haut de la vieille ville en empruntant le chemin du guet. La vue sur les toits et les vallées environnantes, y est stupéfiante et vous permettra de mieux aborder le contexte.

Suivez maintenant bien les consignes, vous arriverez dans un des lieux les plus impressionnants du coin. Continuez sur ce chemin jusqu’au prochain carrefour où vous prendrez à gauche. Aprés une centaine de mètres dans la descente au bord de la route, une ouverture dans les remparts sur votre gauche (vous ne pouvez pas le rater ou alors rendez-vous vite chez un des opticiens du centre ville) vous invite sur une petite terrasse, admirez, on ne vous en dit pas plus…

Maintenant que la visite du patrimoine est faites (pour les plus gourmands d’histoire rendez-vous au bureau du patrimoine porte de Pignerolle) passez dire bonjour au créateur de la seule et unique fondue aux morilles de Briançon Jean Luc ! C’est là, au restaurant le Rustique que ce restaurant à la déco sans comparable, que vous pourrez laisser vos enfants s’amuser dans la « salle de classe » (si si allez voir) et que la Truite aux Fruits des Bois concurrence les Pieds & Paquets dans les menus traditionnels.

 

Prochains commerces en ligne de mire : ils se situent tous dans la Grand rue, alors soit vous sortez du Rustique et vous suivez la route qui descend à gauche (à droite il y a des travaux alors c’est fermé), soit vous arrivez par la porte d’Embrun ou place Blanchard et vous apercevrez à gauche de la maison du parc des Ecrins (ça vaut le coup d’oeil aussi) la fameuse allée.

Ne vous découragez pas, cette jolie ruelle toute faite de pavé, et ponctuée de bien des commerces à visiter, autant de pauses qui font que vous ne vous apercevez même pas que vous êtes en haut !

Sur votre droite, votre oeil sera attiré par une multitude de petit panneaux du guide du routard accrochés sur un mur bleu azur.. C’est bien là que Cédric cuisine des plats 100% bio et locaux dont les viandes et tajines seront cuites à la cheminée !

  

On continue, on passe la maison du pape (il est venu une fois, et il paraît qu’il va repasser pour l’anniversaire de la grande citadelle qui vous attend plus haut), la bibliothèque, et à gauche : le magasin le Talweg (un terme bien connu des montagnard mais pas encore vraiment par le Larousse.), mais demandez le donc à Sophie. Sa sélection d’objets de décoration ou fonctionnels est d’une grande finesse et il y en a pour tous les âges.

    

Juste au dessus, se situe la place des armes. Au beau milieu de cette espace trône un profond puit près à être scruté. Ne jetez pas de pièces, cela ne sert à rien, il est recouvert d’une plaque de plexiglas, cependant vous pouvez fermez les yeux et pensez  à votre voeux. Derrière vous, il y a le centre d’art contemporain, galerie où les oeuvres sont tout aussi intéressantes que le lieu qui les accueille : entrez dans la cellule d’une ancienne prison… C’est normal, juste au dessus se situe l’ancien tribunal.

A ce niveau vous découvrirez le Panier Alpin, épicerie fine qui propose des fondues au chocolat ou des paniers garnis provençaux, vous pourrez également savourer de délicieux thés dans la partie inférieur de la bâtisse.

  

Vous arrivez au croisement de la fontaine rose (calcaire rose de Guillestre). N’oubliez pas de jeter des coups d’oeil aux autres vitrines : art, mode, création, spécialité italienne.

Dernier carrefour, prenez à gauche pour rejoindre l’imposante église de la Collégiale (juste à côté de l’Office de Tourisme). Entrez y et essayez de découvrir les 2 objets les plus anciens (encore plus que l’église) et admirer le trompe l’oeil géant peint sur les murs. Sur cette même place il y a l’office de tourisme, situé dans une fondation que vous devez absolument bien observer, pour y découvrir un message bien curieux, en référence aux templiers … La vieille ville cacherait-elle un inestimable trésor ? En attendant que quelqu’un le découvre, sachez qu’elle regorge de commerces tout aussi agréables qu’animés par des professionnels sympathiques et passionnés…

Le Bistrot d’Antan 22 grande rue 05100 BRIANCON 04 92 52 71 51
Le Panier Alpin 50 Grande Rue 05100 BRIANCON 04 86 99 57 13
0614934464
Le Pied de la Gargouille 69, Grand rue 05100 BRIANCON 04 92 20 12 95
Le Rustique 36 rue du pont d’Asfèld 05100 BRIANCON 04 92 21 00 10
Les Arcades 2 Grand Rue 05100 BRIANCON 06 77 29 23 07
Talweg 3 rue des Barbiers 05100 BRIANCON 06 64 20 85 48
Loading...